Langue

Nos présentations de cas

Fermeture de diastemes avec restaurations directes en composite

Dr. Marco Veneziani
Précédent
Suivant

 » Patiente présentant de larges diastèmes dans le secteur antérosupérieur, accentués par la perte de support parodontal consécutive à une maladie parodontale antérieure qui a été traitée et stabilisée. Les diastèmes sont évidents y compris lèvres au repos, mais surtout dans les phases dynamiques du sourire. La patiente a maintenant un bon contrôle de la plaque dentaire, elle est motivée et veut améliorer son esthétique dentaire. Le traitement qui lui est proposé est essentiellement conservateur, avec des restaurations adhésives directes en composite.  »

Pour voir le rapport de cas complète et suivre toutes les étapes, voir le pdf ci-joint ou les détails ci-dessous.

Détails de l'intervention

Fig. 1:

Larges diastèmes dans le secteur antérosupérieur, bien évidents dans les phases dynamiques du sourire

Fig. 2:

Blanchiment au fauteuil, technique Power Bleaching

Fig. 3:

Choix des masses dentaires (Estelite Sigma Quick) par application directe du composite (sans adhésif) sur les éléments dentaires

Fig. 4:

Les éléments du secteur antérieur mettent en évidence les larges diastèmes, surtout entre les incisives centrales et entre la latérale et la canine gauche

Fig. 5:

Détersion des surfaces avec de la ponce et désinfection à la chlorhexidine

Fig. 6:

Jet d’air et de poudres de glycine (air-flow)

Fig. 7:

Les surfaces sont "réactivées" à l’aide de disques abrasifs et de fraises diamantées fines

Fig. 8:

Mordançage des surfaces amélodentinaires à l’acide orthophosphorique à 37%

Fig. 9:

Clé matrice en silicone rigide de laboratoire

Fig. 10:

Stratification des masses composites relatives à la surface palatine, guidées par la clé matrice

Fig. 11:

Stratification des masses interproximales à l’aide de matrices sectionnelles préformées en acétate transparent et de coins en bois

Fig. 12:

Résultat final après finition, polissage et lustrage des surfaces. On observe bien la fermeture des diastèmes entre les incisives centrales, entre les centrales et les latérales, et entre les latérales et les canines. Au niveau de 11, on a également réhabilité le bord incisif partiellement fracturé

Fig. 13:

Le secteur antérieur deux semaines après les restaurations

Fig. 14:

Un détail des incisives centrales qui montre une excellente intégration et un aspect naturel des restaurations

NOS PRODUITS UTILISÉS DANS CETTE PRÉSENTATION DE CAS

product-thumbnail

Estelite Sigma Quick

aller au produit >>

AUTRES PRÉSENTATIONS DE CAS

Réhabilitation esthétique et fonctionnelle des secteurs lateropostérieurs

visualiser la présentation de cas >>

Réhabilitation et restauration d’une fracture sur les dents antérieures

visualiser la présentation de cas >>
Logo