Langue

Nos présentations de cas

Arcade antérieure

Dr. Lorenzo Graiff
Précédent
Suivant

 » L’effet caméléon caractéristique d’Estelite Asteria a permis d’obtenir un excellent mimétisme de la plastie additive des deux incisives ; le passage chromatique optimal a en effet été obtenu grâce à l’emploi d’une seule teinte body essentiellement. L’utilisation de petites quantités de teinte émail a permis d’obtenir un effet plus naturel et esthétique du bord incisif reconstitué des éléments 11 et 12. Une teinte émail (Estelite Asteria NE) a également été employée pour le scellement du pont Maryland en e-max : le nouveau composite Tokuyama présente en effet une consistance optimale qui permet de l’utiliser dans les scellements adhésifs de restaurations indirectes en composite ou en céramique, sans avoir besoin de le préchauffer.  »

Pour voir le rapport de cas complète et suivre toutes les étapes, voir le pdf ci-joint ou les détails ci-dessous.

Détails de l'intervention

Fig. 1:

Patiente de 53 ans : Orthopantomographie au début du traitement (endo-ortho-implanto-prothésique)

Fig. 2:

Phase orthodontique d’alignement du groupe frontal supérieur

Fig. 3:

Plastie gingivale servant à conditionner la forme de l’émergence de l’élément 22 provisoire

Fig. 4:

Élément 22 provisoire rebasé et introduit dans le sectionnel

Fig. 5:

Guérison 1 semaine après la plastie gingivale

Fig. 6:

Mise en place de la digue de caoutchouc et détail de la forme des éléments 11 et 12 avant l'intervention de coronoplastie

Fig. 7:

Mordançage à l’acide orthophosphorique à 39 % (Tokuyama Etching Gel HV) et protection des éléments 21 et 13 à l’aide de matrices transparentes

Fig. 8:

Phase de la coronoplastie additive sur l'élément 12

Fig. 9:

Coronoplastie additive terminée (utilisation de deux teintes Estelite Asteria : A2B et YE)

Fig. 10:

Vue palatine pendant la phase de scellement du pont Maryland en e.max-CAD

Fig. 11:

Vue vestibulaire du pont Maryland tout juste scellé

Fig. 12:

La vue de face du cas terminé : coronoplastie additive de 11 et 12 (Estelite Asteria A2B et YE) et pont Maryland en e.max-CAD, exécuté par M. Alfredo Rizzati, technicien dentaire à Portomaggiore (Ferrare)

NOS PRODUITS UTILISÉS DANS CETTE PRÉSENTATION DE CAS

product-thumbnail

Estelite Asteria

aller au produit >>
product-thumbnail

Tokuyama EE-Bond

aller au produit >>

AUTRES PRÉSENTATIONS DE CAS

Réhabilitation esthétique et fonctionnelle des secteurs lateropostérieurs

visualiser la présentation de cas >>

Réhabilitation et restauration d’une fracture sur les dents antérieures

visualiser la présentation de cas >>

Restauration directe de classe III

visualiser la présentation de cas >>
Logo