Langue
thumb_news

Tokuyama EE-Bond et Estelite Sigma Quick – ÉVALUATION DE L’EFFICACITÉ DANS LES CAVITÉS DE CLASSE V

Dr. Uwe BLUNCK
Charité-Universitätsmedizin Berlin
Charité Centrum 3 Dental School
Département d’odontologie opératoire, endodontie et odontologie préventive
Aßmannshauser Str. 4 – 6
D-14197 Berlin – Allemagne

Des incisives humaines extraites ont été conservées en solution de chloramine-T à 0.5%. Elles ont été préparées avec huit cavités de classe V par groupe. Ces cavités ont été obturées avec Tokuyama EE-Bond après mordançage des marges de la cavité amélaire à l’acide phosphorique pendant 5s. Associé à Tokuyama EE-BondEstelite Sigma Quick a été appliqué avec la technique par incréments. Pour la comparaison, les systèmes adhésifs Scotchbond Universal Adhesive, Prime&Bond NT et Syntac Classic ont été utilisés avec Estelite Sigma Quick. Après finition et polissage, les échantillons ont été conservés en eau pendant 21 jours. Des empreintes ont été obtenues avant et après thermocyclage (2.000 cycles à une température entre +5° et +55 °C). L’évaluation de l’adaptation marginale a été quantifiée par un microscope SEM, avec un grossissement de 200X, selon 4 critères bien définis. L’évaluation de l’adaptation marginale après thermocyclage (TC) a mis en évidence des pourcentages très élevés de marges de type « continu » dans l’émail pour tous les groupes testés (avec des valeurs de médiane et de moyenne allant de 97% à 100%). Pour l’émail, l’analyse statistique n’a pas fait ressortir de différences significatives (p>0.05) concernant les résultats obtenus avant ou après thermocyclage. Pour la dentine, l’évaluation statistique après thermocyclage a mis en évidence un pourcentage inférieur de marges de qualité 1 (MQ1 = « marge continue ») dans le groupe où l’on avait utilisé Syntac Classic (médiane/moyenne : 85/87% de MQ1), par rapport aux trois autres systèmes adhésifs testés, dont les valeurs de médiane et de moyenne allaient de 93% à 100% de MQ1. Après thermocyclage, l’analyse de l’adaptation marginale des échantillons qui avaient reçu Tokuyama EE-Bond n’a pas fait ressortir de différences statistiquement significatives par rapport aux trois autres produits testés.
Les résultats de cette étude in vitro permettent de conclure que l’adhésif automordançant testé Tokuyama EE-Bond, utilisé avec la technique de mordançage sélectif de l’émail à l’acide phosphorique, donne de bons résultats du point de vue de l’adaptation marginale à l’émail et à la dentine dans les restaurations standardisées de Classe V.

Chef de projet
Dr U. BLUNCK
Berlin, 23 juillet 2012

 

Voir les pièces jointes pour visualiser et / ou télécharger l’étude complète.

 

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Per restare aggiornato sulle nostre attività, le novità sui prodotti e sui nostri eventi, iscriviti alla newsletter.

Logo